Font Vive, magnifique fontaine vauclusienne

Une fontaine vauclusienne désigne une résurgence d’une rivière souterraine au travers d’un siphon. Ici, le siphon débouche dans un bassin d’une dizaine de mètres de diamètre.

Le réseau souterrain, accessible au travers de ce siphon, a été reconnu, à l’heure actuelle, sur plus de 1000 m avec un dénivelé de 68 m (-28 à + 40 m). La première exploration a été effectuée par Bob Destreille en 1974. Il parcourt le premier siphon sur 210 m. En 1975, des alluvions bouchent le siphon et ce n’est qu’en 1979 que les spéléologues arrivent à le désobstruer. En 1980, JM Chauvet franchit le siphon et explore des galeries jusqu’à un deuxième siphon. En 1991, F Badier franchit ce deuxième siphon et parcourt 200 m de galeries jusqu’à un troisième siphon. En 1996, l’entrée du réseau est de nouveau comblée. Une forte équipe de spéléologues s’attèle au travail et en 1998 le passage est de nouveau praticable. En 2001, F Tourtellier replonge dans Font Vive. En 12h d’effort, accompagné de deux équipiers, il franchit les siphons 1, 2 et 3, puis explore et topographie 380 m de nouvelles galeries. Les dernières explorations connues ont été effectuées par X Meniscus et G Hude de janvier à avril 2002. Durant différentes plongées, ils ont équipé et sécurisé le réseau en le topographiant. Ils ont aussi exploré 100 m de nouvelles galeries.

Font Vive